Gourmandise ou il faut beaucoup aimer la vie - La Maison du Théâtre - Finistère
×
Fermer

Information

Pour toute demande de remboursement de billets de spectacles en 2021,
nous vous remercions d'adresser un courriel à
billetterie@lamaisondutheatre.com, accompagné de votre RIB.

Gourmandise ou il faut beaucoup aimer la vie

Revenir à la liste

En résidence son, lumière et jeu du 3 au 12 oct. 2022 // Diffusion du 2 au 5 avr. 2023

Marguerite Duras disait « il faut beaucoup aimer les hommes ». Je crois qu’il faut dire aux enfants et à tout.e.s, qu’il faut beaucoup aimer la vie. Il faut même le crier.
Dans ce spectacle qui verra le jour après la crise sanitaire, dans ce monde d’après, nous redonnerons ses lettres de noblesse à la Gourmandise. Raconter aux petits comme aux grands qu’il peut-être bon de déborder, de colorier en dehors des lignes et de goûter les cailloux.

Savourer les autres et la vie, avec plaisir, avec toute la curiosité possible. Et puis rire aussi et pourquoi pas se serrer tout contre l’autre si on a peur. Retrouver notre convivialité. Piments, sel et poivre dans un décor tout en couleur et en générosité, créé par l’artiste Louise Duneton à l’univers esthétique si débordant.

Dans le texte Mange ! de F. Chaffin, Mange est une petite fille dévorée par la curiosité. Pour satisfaire cet appétit, elle avale tout sur son passage avec envie, envie, ENVIE.
Philosophe et drôle, elle est souvent irrévérencieuse et parfaitement libérée des carcans de la bien-pensance et de la logique des adultes.
Les spectateur.ices comme les personnages de l’histoire plongeront, tel.les une Alice, dans son univers à la fantaisie débridée, à l’intérieur même d’un corps. Accompagné de divers aliments qui lui serviront ensuite d’assises, le public sera invité à être mystérieusement avalé. Il prendra donc place à l’intérieur d’un estomac fantasmagorique épicentre des émotions tel un petit théatre.

Deux interprètes serviront cette création.
Iels porteront le récit, qui débutera à l’extérieur et manipuleront les marionnettes, sortes d’extension de ce contenu stomacal. Comme Mange, elles s’affranchiront des codes théâtraux, leurs espaces de jeu débordant et dégoulinant sur le public lui même nutriment de l’histoire.
Iels nous emmèneront enfin dans une folle farandole, hymne à la joie de vivre, un grand rendu d’artifice qui nous permettra (peut-être...) de sortir de l’organe. La musique romantique française débordante du XIXème enrobera ce spectacle telle une chantilly.

Séverine Coulon - Les Bas-bleus - www.compagnielesbasbleus.com

 

// TÉLÉCHARGER // le dossier artistique/de production du spectacle (mai 2022)

Coproduction Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes (Charleville-Mézières), Très Tôt Théâtre - Scène conventionnée d’intérêt national Art, enfance, jeunesse (Quimper), Théâtre à la Coque - CNM en préparation (Hennebont), L’Arc - Scène nationale (Le Creusot), Théâtre d’Angoulême - Scène nationale, THV - Scène conventionnée Jeune Public (St-Barthélémy-d’Anjou), MJC Rodez, Espace Jéliote - CNM (Oloron-Sainte-Marie), Côté Cour - Scène conventionnée d’intérêt national Art, enfance, jeunesse (Besançon), Le Sablier - CNM en préparation (Ifs et Dives-sur-Mer), La Minoterie - Création jeune public et Éducation artistique (Dijon), Le Dôme (Saint-Avé), Théâtre du Champ Exquis - Scène conventionnée d’intérêt national Art, enfance, jeunesse (Blainville-sur-Orne), Maison des Arts du Léman (Thonon-les-Bains), Festival Prom’nons nous (Morbihan), L’agora (Billère), Festival Petits et Grands (Nantes), La Maison du Théâtre à Brest.
Soutien Théâtre Halle Roublot, Région Bretagne. La compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Bretagne.

// Ce spectacle est accueilli à La Maison du Théâtre dans le cadre d’une résidence d’artiste en milieu scolaire financée par la DRAC Bretagne et la Ville de Brest avec l’École du Petit Paris, en association avec le Patronage Laïque du Pilier Rouge à Brest. //

 

mise à jour : 26 juillet 2022